mardi 28 avril 2015

Compte-rendu du club-lecture 

Avril 2015

Le Constat (BD) Etienne Davodeau

 résumé:

c'est l'histoire de trois personnages que tout oppose qui, le temps d'un voyage en voiture insolite et dangereux, vont être rapprochés par le hasard et les circonstances... 

 

Histoire de la rencontre improbable d’un vieil homme en fugue, d’une jeune fille sans attaches et d’un jeune homme pris dans une histoire d’escroquerie. Le vieil homme est le plus marquant.
Les personnages sont bien dessinés mais leur psychologie est moins creusée et l’atmosphère plus froide que dans « Lulu femme nue » autre BD d’Etienne Davodeau . La combinaison des dessins et des textes reste cependant fluide.
La fin de l’histoire est ouverte : y aura-t-il, un jour, un deuxième tome ?
Qualité de l’écriture : 4       Qualité du dessin : 4      Intérêt de l’histoire : 3


La Terre à Personne André Daviaud

 résumé:

 La guerre de 14-18 évoquée à travers le témoignage intense d'un jeune soldat, mis en regard de figures illustres d'artistes qui ont traversé également cette période : Apollinaire, Léger, Péguy…

 


Le roman met en avant un soldat anonyme de la guerre 14-18.

Quelques passages concernent des écrivains du début du 20ème siècle mobilisés également (Péguy, Apollinaire…). 
La construction du roman est intéressante ; l’écriture est poétique.
La majorité des lectrices a aimé ce livre mais une personne n’a pu aller au bout « encore un roman sur la guerre ! »
Qualité de l’écriture 4                                Intérêt de l’histoire : 4


La fille aux neuf doigts Laia Fàbregas


 résumé:
 Les parents de Laura et de sa soeur Moira ne sont pas comme les autres, ce sont des Catalans militants communistes et autonomistes, un mouvement encore clandestin dans l’Espagne du franquisme finissant. Et si les filles semblent à l’abri du danger inhérent à cet engagement, leur enfance est néanmoins marquée par une obsession, une règle instituée sans la moindre explication, une phobie, un non-dit autour de la photographie, qui est, dans cette famille, strictement interdite.


La lecture de ce livre a suscité beaucoup de questionnements : on cherche la cohérence, la logique ; c’est tortueux. Il y a deux sortes de typo : pourquoi ?

L’ambiance est bizarre mais malgré tout on ne lâche pas le livre car on a envie de connaître la suite.
Une idée géniale soulignée par l’ensemble des lectrices : la photo-pensée.
Qualité de l’écriture : 3                                Intérêt de l’histoire : 2


Des Hommes Laurent Mauvignier


 résumé:
Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements », en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d'autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies.
Mais parfois il suffit de presque rien, d"une journée d’anniversaire en hiver, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que, quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

 Roman sur le traumatisme de la guerre d’Algérie et le poids des non-dits.
Les  personnages sont bien décrits. L’écriture est exceptionnelle : heurtée mais malgré tout fluide.
C’est un beau témoignage.
Qualité de l’écriture : 5                                 Intérêt de l’histoire : 5


Réparer les vivants Maylis de Kérangal


  
résumé:

 Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps". "Réparer les vivants" est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement.



Roman autour du don d’organes. Un sujet très difficile mais traité avec beaucoup d’humanité et de dignité : « on sent la vie malgré tout ».
On chemine avec chaque personnage. On suit le protocole médical avec précision et cette précision est rassurante pour tous les protagonistes.
En ce qui concerne l’écriture, une lectrice trouve que l’auteur en fait trop (phrases trop longues, trop de métaphores) mais la majorité pense que cela permet de vivre le choc, cela pose les choses.
Qualité de l‘écriture : 5                              Intérêt de l’histoire : 5

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire