mardi 10 mars 2015

Poétes d'un marché...





Cabas à la main, entre la poire et le fromage, après le pain ou les huîtres, errant du charcutier au poissonnier, ou était-ce entre les œufs et les nems ?  , ils ont laissé esprit et stylo s'évader un instant...


Ventre affamé n'a pas d'odeur
Cœur affamé n'a pas  limite
Vouloir le pouvoir et le pouvoir du pouvoir.




Pays affamés n'a pas de Pays.


Ils ont voulu nous enterrer
Ils avaient oublié que
Nous étions des graines


Prenez un sourire prenez en plusieurs
Faites les jaillir comme des fleurs
Prenez un petit bout patience
Puis un  grand morceau de distance
Faites à petit pas
Au petit pas
Versez-la bonne humeur
Saupoudrez de bonheur
Poivrez et mettre un grain de sel
Ou voulez-vous  Aller
A la tendresse vraiment à l'amour

Qu'est-ce qui fait la poésie?

C'est un enfant qui sourit
C'est la lune dans la nuit
C'est la peur de l'ennui
C'est la fleur de l'ami
C'est toi qui as envie
C'est lui qui se confie
C'est un chant de la vie
C'est une larme qui crie
C'est hier et aujourd'hui
C'est demain et l'infini
C'est ton cœur qui se marie
Avec la foule qui te lit.


Qu'est-ce qui fait la poésie?

-C'est la goutte perlée sur la branche gelée
- C'est l'oiseau au chant clair à la fenêtre du printemps
-C'est le jour au soleil et à la pluie aussi
-C'est une nuit d'hiver au vent hurlant sa peur
-C'est l'enfant du monde au jeu de toujours
-C'est ici et maintenant la joie qui nous emmène
-C'est l'instant ajouté aux images gardées
Et nous, et nous tous, dans tout ça!


Que de ramdam
Mon âme sœur
Voyage
Mon ramage mon cœur
Si le  Diable
J'enflamme
Je l'occis et
Gare  la dame






Les bisous c'est bon pour
Le cœur et la Rate...


Arrêter
Croire
Rêver
Oser
Sensible
Tendu
Inattendu
Coloré
Hurlant
Émerveillé



Retour du printemps
Eveil de la nature
Pureté de la primevère, fragilité de
la violette, dureté de la pervenche...
Heureux celui qui plane sur la vie,
Comprend le parfum des fleurs et le langage des choses muettes
Baudelaire

    L'insurrection poétique

    Quelle est la musique de cette  
                                           rébellion
    C'est une vérification mécanique
    Avec cette révolution mélancolique
    Est une insurrection poétique.



Les gens n'ont pas le moral
C'est la campagne électorale
Y'a des propositions
Beaucoup de désillusions
C'est le printemps des poètes
Pour se vider la tête
C'est une bonne solution
Inventer des illusions
Sur le marché de Blain
ça s'agite un brin
Le soleil est au rendez-vous
Plein de bruit autour de nous
Difficile de se concentrer
Bon,  je vais donc abréger


Cette année j'ai mangé du boudin bien noir, pas assez croustillant avec des pommes mi-compote mi-morceaux. J'ai mangé une sole de belle taille cuite à la poêle en inox avec de l'huile d'olive et un peu de persil. J'ai aussi mangé des pommes de terre avec du lait de riz, des lentilles avec du riz noyées dans un potage épais et coloré. J'ai mangé et mangerai encore du lapin au romarin, du saucisson sans poil au menton, des vers sans terre, de l'amour passé au four et des haïkus tout doux.


Pour
Ouvrir les
Idées, appelons la re-
Naissance, en musique et
Goulument, s'il vous plait!




Antoinette
Toi
Mon étoile
Qui danse sur le toit
Ta joie fait éclater
Les couleurs de ma
Toile
Toi, tu es la
Toiture de mon cœur.


Des tracts politiques
Distribués en bénédiction
Annoncent une capitulation
Mais non une insurrection
Des envolées poétiques


C'est le rêve qui fait   la poésie
C'est le bonheur qui fait  la poésie
C'est la tristesse qui fait  la poésie
C'est la beauté qui fait la poésie
C'est la nature qui fait la poésie
C'est le chant qui fait la poésie
C'est 'amitié qui fait  la poésie



        

Qu'est-ce qui fait la poésie?

C'est le besoin d'être en vie
C'est le printemps qui fleurit
C'est le vin et le demi
C'est l'amour qui nous sourit
C'est la semaine des quatre jeudis
C'est l'absurde de nos envies.





























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire